L'Association des étudiants et stagiaires africains en Tunisie (AESAT) est une association de droit tunisien existant depuis 1993 et dont la principale vocation est l'unification des étudiants et stagiaires africains et leur intégration dans la société tunisienne.

 

 

Les objectifs de cette association s'articulent autour de trois principaux axes :


-    Faciliter l'intégration des étudiants africains en Tunisie.
-    Venir en aide et porter assistance aux étudiants en difficultés.
-    Promouvoir et valoriser la culture africaine en terre tunisienne.


L'AESAT regroupe aujourd'hui sous sa bannière les étudiants inscrits dans l’enseignement  public, l’enseignement supérieur privé et dans les centres de formation;; ils sont issus de près de 24 pays africains dont l'estimation serait de l'ordre de 10 000 environ. Parmi ces pays, ont peut compter : Angola, Afrique du Sud, Burkina Faso, Benin, Cameroun, Congo, République Démocratique du Congo, Côte d'Ivoire, Centrafrique, Comores ,Djibouti, Guinée, Ghana ,Gabon, Mali, Mauritanie, Madagascar, Nigéria, Niger, Sénégal, Tchad, Togo, Rwanda, etc.

Fidèle à ses missions de coordination et d'animation de la communauté africaine sub-saharienne en séjour d'étude ou de stage en Tunisie, l'AESAT a aussi progressivement évolué vers une mission de représentation plus effective de cette communauté en œuvrant aux cotés d'associations tunisiennes et en menant des plaidoyers et des actions concrètes et significatives dans le sens du respect des droits fondamentaux des migrants d'Afrique subsaharienne en Tunisie. C'est en ce sens qu'elle s'est impliquée aux côtés de France terre d'asile et du CTRM dans la création de la Maison du droit et des migrations à Tunis.

 

Les activités de l'AESAT:


- Depuis 2008, l'AESAT a été relevée au rang de partenaire scientifique du ministère tunisien de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique.
-L'AESAT a initié en 2011, le programme «  Marhaba  Bik Fi Tounes », destiné à souhaiter la bienvenue aux nouveaux étudiants étrangers en Tunisie afin de les former sur le cadre légal tunisien et les informer sur les réalités du pays d'accueil.
- Elle initie régulièrement des activités de types éducatif, scientifique, sportif et ludique (conférence, séminaires de formation, tournois sportifs, excusions etc.) dans le but d'offrir à ses membres un espace d'échange, de rencontre, d'éducation et de partage.
-  Elle organise également depuis trois ans, chaque 25 mai dans le cadre de la célébration de la Journée internationale de l'Afrique, des festivités en hommage à l'unité Africaine.
- Elle organise chaque année des journées culturelles destinées à la promotion culturelle de chacune des communautés (pays) affiliées et une journée culturelle panafricaine.
- En collaboration avec des associations de la société civile, elle a initié une série d'actions visant faire émergé la problématique du racisme et des discriminations envers les noirs tunisiens et ceux en transit en Tunisie.


Depuis mai 2013, l'AESAT a engagé des actions dont l'objectif principal est l'amélioration des conditions de séjour des étudiants et /ou des migrants en provenance d'Afrique subsaharienne en Tunisie. Ces actions ce sont traduites de façon concrète par la sollicitation, des représentations diplomatiques des pays d'Afrique subsaharienne en Tunisie, du ministère tunisien de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, du ministère tunisien de l'Intérieur, des associations de défense des droits de l'homme afin d'aider à trouver des approches de solution à la résolution des difficultés rencontrées par cette communauté. Des rencontres avec les acteurs de l'enseignement privé en Tunisie notamment les responsables d'universités privées et les syndicats de l'enseignement supérieur privé ont été aussi organisées en vu d'aborder et de solutionner les difficultés recensées. Parmi ces difficultés, l'épineuse question des délais de délivrance de la carte de séjour et le payement de pénalité.


L'AESAT travaille par ailleurs à la mise en place d'un service d'assistance juridique en faveur de ses membres qui constituent une population vulnérable.
L'Association des étudiants et stagiaires africains en Tunisie, entend renforcer sa collaboration avec les associations de la société civile tunisienne d'une part et d'autre part dans une perspective plus large collaborer avec des associations internationales dont les objectifs s'inscrivent dans la défense des droits économiques et sociaux des migrants ; elle nourrit l'ambition de se positionner en tant que l'un des principaux interlocuteurs en matière de flux migratoire en provenance d'Afrique subsaharienne vers la  Tunisie.

 

L'Organisation interne de l'association :


-Un bureau exécutif  composé de 14 membres élu pour un mandat d'un an renouvelable une fois,  et qui est chargé de l'administration de l'association,
-Une assemblée générale, constituée des présidents des différentes communautés (pays) affiliées, qui détient le pouvoir législatif de l'association qui veille à la mise en place des différents organes de l'association en procédant par votes ou par nominations.
-Un conseil consultatif, composé de 5 membres et constitué d'anciens présidents et/ou d'anciens membres du bureau. Ce conseil est chargé du respect des textes de l'association et de l'organisation des élections des différents membres du bureau exécutif.

En outre l'association possède un commissariat au compte constitué de deux membres également mandatés par l'assemblée générale.


Etant donné que la majorité des étudiants et stagiaires africains résident sur le grand Tunis, il a été décidé pour une meilleure prise en charge de ceux qui fréquentent les universités de l'intérieur du pays de renforcer la section AESAT-Sfax qui regroupera désormais les étudiants et stagiaires des villes telles que Sfax, Gabès et Gafsa. De nouvelles sections AESAT seront bientôt créées dans les villes de Sousse, Monastir et Kairouan pour couvrir le grand Sahel de même qu'une section à Jendouba qui aura à sa charge les étudiants et stagiaires du Nord Est tunisien.

 

buy lexapro online