Logo le matin

Illustration lematin 24032014

L’ambassadeur du Maroc à Sofia, Mme Latifa Akharbach, lors de l’ouverture, d’un atelier
éducatif en faveur des enfants des réfugiés en Bulgarie, de différentes nationalités. Ph : MAP

«La nouvelle politique migratoire du Maroc est résolument orientée vers la protection des droits de l'Homme», Latifa Akharbach, ambassadeur du Maroc en Bulgarie

La nouvelle politique du Maroc dans le domaine de la migration et du droit d'asile est résolument orientée vers la protection des droits de l'Homme et l'observance rigoureuse des règles du droit international, a affirmé l'ambassadeur du Maroc en Bulgarie, Latifa Akharbach.

Intervenant lors d'un atelier éducatif organisé à l'occasion de la semaine internationale de la Francophonie, par l'ambassade du Maroc à Sofia, en collaboration notamment avec l'Agence nationale pour les réfugiés auprès du Conseil des ministres bulgare, Mme Akharbach a aussi rappelé que S.M. le Roi Mohammed VI a été le premier Chef d'Etat à visiter le camp des réfugiés syriens Zaatari, en octobre dernier, en Jordanie.

La diplomate a, ensuite, souligné que la mise en œuvre de la nouvelle politique pour la migration et le droit d'asile a déjà débuté en janvier dernier à travers, notamment, l'organisation d'une opération inédite de régularisation des immigrés en situation irrégulière.

«Ce processus généreux et audacieux vise à promouvoir les conditions de séjour des réfugiés et des migrants et à faciliter leur intégration dans la société marocaine», a-t-elle noté.

Outre un atelier d'initiation linguistique, le programme de cette journée comprenait aussi, une séquence de lecture poétique ouverte par la lecture de deux poèmes de poètes marocains francophones, «Eloge de l'autre» de Tahar Benjelloun et «Il en est» d'Ahmed Bouanani, traduits à cette occasion en bulgare.

L'ambassade du Maroc à Sofia a, également, contribué au programme caritatif par des dons de fournitures scolaires, de produits alimentaires et de gâteaux marocains au profit d'une cinquantaine d'enfants du centre de réfugiés «Ovcha Kupel», le plus important dans la capitale bulgare.

La Bulgarie a dû faire face, depuis le début de la crise en Syrie, à un flux massif de réfugiés syriens mais aussi d'autres nationalités dont le chiffre a atteint, début 2014, plus de 11.000 personnes.

 

Le Matin, le 24/03/2014

 

Lire aussi:

Le Maroc organise un panel à l'Onu

  •          Logo TAT

Terre d’Asile Tunisie
17 rue Khaled Ibn El Oualid
Quartier Mutuelleville
1002, Tunis

Tel : (+216) 71 287 484

contact@maison-migrations.tn