Logo kapitalis

 

Un accord portant sur la réintégration des immigrés tunisiens installés en France, ayant choisi volontairement le retour au pays, a été signé vendredi 16 mai 2014.

L’accord, signé entre l'Agence nationale de l'emploi et du travail indépendant (Aneti) et l'Office français de l'immigration et de l'intégration (OFII), prévoit le financement de projets d'une valeur de 11 millions de dinars (MD) pour chaque bénéficiaire ou une contribution à concurrence de 50% du salaire si l’intéressé opte pour un travail salarié.

L'accord concerne aussi bien les personnes ayant immigré légalement et justifiant d'une carte de séjour que les clandestins, à condition de n'avoir pas atteint l'âge de la retraite ou la double nationalité.

L'enveloppe globale consacrée à ce projet est de 800.000 euros (environ 1,8 million de dinars).

En 2013, 73 personnes ont bénéficié de ce projet.

Il convient de rappeler ici que la Tunisie et l’Union européenne (UE) ont formellement établis, le 3 mars 2014, un «partenariat de mobilité», qui vise, officiellement, à «faciliter la circulation des personnes entre l'UE et la Tunisie», ainsi qu'à «promouvoir une gestion commune et responsable des flux migratoires existants».

I. B.

 

Kapitalis, le 19 Mai 2014

 

Lire aussi:

Clandestins tunisiens: En bateau ou en avion, tous les moyens sont bons pour quitter Guellala, le village des potiers

« où sont nos enfants ? » - 3ème Forum social migrations - Maghreb-Machrek

  •          Logo TAT

Terre d’Asile Tunisie
17 rue Khaled Ibn El Oualid
Quartier Mutuelleville
1002, Tunis

Tel : (+216) 71 287 484

contact@maison-migrations.tn