Logo ENPI - euromed

Logo EU Neighbour Info center


Les conclusions du baromètre du voisinage de l’UE, qui viennent de paraître, révèlent que les citoyens du voisinage européen perçoivent les relations que leur pays entretient avec l'Union européenne de façon plutôt positive. Cette opinion est partagée par près de la moitié des personnes sondées dans 16 pays et territoires partenaires du voisinage – soit 49 % dans le Sud et 47 % dans l’Est.
 
L’UE renvoie une image positive pour quatre citoyens sur dix dans le voisinage européen, plus précisément 41 % dans les pays partenaires de l'Est et 39 % dans le Sud.
 
L’UE a redoré son blason depuis le premier baromètre du voisinage de l’UE (au printemps 2012) avec 3 points de plus pour les pays partenaires de l’Est, mais l’image de l’UE parmi ses voisins du Sud est contrastée. Alors que l’Europe est perçue de plus en plus positivement au Maghreb (62 %, +12), son image s’est ternie dans le Machrek (42 %, -5) et en Égypte (12 %, -14).
 
S’agissant de la coopération entre leur pays et l’UE, les citoyens distinguent le « commerce » ainsi que la « paix et la sécurité » comme domaines de coopération les plus importants, ce qui était déjà le cas lors des précédentes vagues du baromètre.
 
Les habitants du voisinage sud se disent généralement plus satisfaits de la vie qu'ils mènent (67 % au Maghreb, 58 % dans le Machrek), ce qui contraste avec les réponses des voisins de l’Est (44 %) et d’Égypte (25 %). Les changements les plus importants en termes de satisfaction par rapport à la première vague de 2013 ont été enregistrés au Maroc (+12 %) et en Jordanie (-26 %).
 
En outre, les citoyens du voisinage sud appréhendent de manière plus positive la situation économique de leur pays par rapport à leurs homologues de l'Est. Ainsi, 46 % des Maghrébins et 32 % des Machrékiens considèrent la situation économique comme bonne, contre 18 % à l’Est.
 
Lorsqu’interrogés sur la situation de leur économie nationale et la manière dont elle pourrait évoluer au cours des douze prochains mois, les citoyens du Sud et de l'Est présentent des opinions fortement divergentes.
 
Toutefois, ce même sondage révèle que de nombreuses personnes trouvent qu'elles ne sont pas suffisamment informées au sujet des initiatives de l'UE dans leur pays. Cela souligne la nécessité d’informer plus efficacement les citoyens des pays partenaires au sujet de la politique européenne de voisinage, ses objectifs, ses instruments et ses réalisations, ainsi que des initiatives de l’UE dans le voisinage en général.

Au total, ce sont 31 200 citoyens qui ont pris part aux deux vagues du baromètre du voisinage de l'UE en 2013. Les entrevues individuelles se sont déroulées entre juin - juillet 2013 et décembre 2013 - janvier 2014.
 
Les fiches-info des pays peuvent être téléchargées sur le site du projet.
 
Le projet de baromètre du voisinage de l’UE, financé par la DG Développement et coopération (EuropeAid) dans le cadre du Programme régional de communication, mène des sondages d’opinion et surveille les médias dans les 16 pays et territoires partenaires de la politique européenne de voisinage, ainsi qu’en Russie. (EU Neighbourhood Info)



ENPI-INFO, le 13 Mai 2014

 

Telecharger le communiqué de presse

Baromètre de l’UE - Conclusions et principaux rapports

 

  •          Logo TAT

Terre d’Asile Tunisie
17 rue Khaled Ibn El Oualid
Quartier Mutuelleville
1002, Tunis

Tel : (+216) 71 287 484

contact@maison-migrations.tn