nnnnnnn.jpg

Un nouveau naufrage a eu lieu en Méditerranée lundi 20 avril avec plus de 300 migrants, à peine 24 heures après la disparition au large de la Libye d'un navire qui transportait au moins 700 personnes.

L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) a indiqué avoir reçu un appel à l'aide d'une personne située sur cette embarcation. "L'OIM à Rome vient de recevoir un appel demandant de l'aide d'un bateau dans les eaux internationales; il y a trois bateaux. La personne qui a appelé dit qu'il y a plus de 300 personnes sur son bateau et qu'il est en train de couler", a indiqué aux médias l'organisation internationale, basée à Genève.

L'organisation a contacté les gardes-côtes mais ces derniers "n'ont pas les moyens de les secourir maintenant" car ils manquent de ressources en raison du naufrage d'un chalutier tôt dimanche au large de la Libye, qui a fait des centaines de disparus selon des survivants.

D'après l'OIM, "les garde-côtes vont probablement essayer de rediriger des navires commerciaux" vers le lieu où le bateau est en train de couler. Une opération pas facile car selon l'OIM certains navires commerciaux "ne veulent pas collaborer".

Ce nouvel incident intervient alors que l'Union européenne a convoqué en urgence une réunion conjointe des ministres de l'Intérieur et des Affaires étrangères lundi, après un naufrage en Méditerranée survenu dans la nuit de samedi à dimanche

huffpostmaghreb le 20/04/2015

  •          Logo TAT

Terre d’Asile Tunisie
17 rue Khaled Ibn El Oualid
Quartier Mutuelleville
1002, Tunis

Tel : (+216) 71 287 484

contact@maison-migrations.tn