gggggggggggggggggggggggggggggggggggggg.jpg

«Le Maroc disposé à faire profiter les pays africains de son expérience en matière de gestion de la migration», Abdellah Boussouf, en marge de sa participation au 1er Forum sur la Diaspora ivoirienne

Le Maroc, dans le cadre de son appartenance et sa solidarité africaines, est disposé à faire profiter les pays africains amis, en particulier la Côte d'Ivoire, de son expérience en matière de gestion de la migration, a indiqué jeudi à Abidjan, le secrétaire général du Conseil de la communauté marocaine à l'étranger (CCME), Abdellah Boussouf.

Dans une déclaration à la MAP en marge de sa participation au 1er Forum sur la Diaspora ivoirienne, Abdellah Boussouf a ajouté que le Maroc, fier de disposer d'une approche humaniste de la migration telle que prônée par S.M. le Roi Mohammed VI, ne ménagera aucun effort pour aider les pays africains amis à apporter des réponses efficaces aux problématiques liées à cette question.

A ce propos, le secrétaire général du CCME a mis en avant l'importance toute particulière qu'accorde S.M. le Roi Mohammed VI à cette question, estimant que la participation du Royaume au Forum d'Abidjan offre l'occasion de manifester la solidarité africaine du Maroc, et de faire bénéficier les pays amis de son savoir-faire en matière de mobilisation et d'incitation de la diaspora à contribuer aux efforts de développement menés par les pays.

Par cette démarche, le Royaume consolide davantage son ancrage et son appartenance au continent africain, a dit Abdellah Boussouf, notant que le Maroc qui s'est dotée dès 2011 d'une nouvelle Constitution novatrice, a accumulé une grande expérience en matière de consécration et de promotion des droits des migrants.

Dans la foulée, le SG du CCME s'est félicité de la participation du Maroc à ce Forum placé sous le thème «Diaspora ivoirienne : Quels enjeux pour une Côte d'Ivoire en voie d'émerger ?», notant que cette contribution traduit même la volonté d'asseoir les bases d'un espace de dialogue, d'échange et de réflexion conjointe sur les différentes questions et problématiques liées à la migration.

Abdellah Boussouf a, en ce sens, estimé nécessaire de fédérer les efforts africains en vue de mettre en place un bloc uni pour faire face à tous les défis qu'impose ces questions, en l'occurrence la problématique de l'immigration clandestine, et d'inciter la diaspora à s'associer aux différentes actions et projets visant l'édification des économies au niveau du Continent.

Le Forum de la diaspora ivoirienne, première rencontre du genre en Côte d'Ivoire, a pour objectif de prendre en compte les préoccupations de la diaspora ivoirienne pour l'élaboration de la future politique nationale de gestion des Ivoiriens de l'extérieur et de leur implication dans le développement économique et social dans leur pays d'origine.

Les débats lors de ce Forum qui se poursuivra vendredi, s'articuleront autour de quatre axes majeurs à savoir : «Services extérieurs et assistance aux étudiants ivoiriens à l'extérieur», «Citoyenneté et représentation des Ivoiriens de l'extérieur», «Migration irrégulière et retour volontaire des Ivoiriens de l'extérieur» et «Ivoiriens de l'extérieur et développement».

 

lematin.ma le 7 Mai 2015

  •          Logo TAT

Terre d’Asile Tunisie
17 rue Khaled Ibn El Oualid
Quartier Mutuelleville
1002, Tunis

Tel : (+216) 71 287 484

contact@maison-migrations.tn