al-huffington-post-logo

 Le 23 Janvier 2014 marque le 168ème anniversaire de l’acte beylical ayant aboli l’esclavage en Tunisie.

Pourtant, le mot "oussif" (وصيف , esclave), et d'autres termes similaires, sont encore courants dans le vocabulaire tunisien pour parler d’une personne noire de peau.

Dans un interview accordé à RFI, Maha Abdelahmid, co-fondatrice de l’Association de défense des droits des Noirs (ADAM) à Tunis, dénonce par ailleurs le fait que "les actes de naissance des gens qui habitent Djerba, connue pour sa concentration d'habitants noirs, majoritairement descendants d'esclaves, portent encore la mention "esclaves affranchis" ("atig").

L’Association Tunisienne de Soutien aux Minorités (A9aliyet) a donc profité de cette journée symbolique pour publier un spot de quelques secondes dénonçant le racisme et qui tente de sensibiliser les Tunisiens à ce genre d’insultes, trop souvent passées sous silence.

L’Association M’Nèmty organise également des conférences, un débat autour du thème "être noir en Tunisie", ainsi qu’un spectacle avec la présence de plusieurs artistes (Anis Chouchene, Halim Youssfi, Hatem Karoui…) à la maison de la culture "ibn rachiq" pour commémorer l’abolition de l’esclavage.

 

Invitation MNEMTY

"Le racisme en Tunisie contre les Noirs, que ce soient les Noirs d’Afrique subsaharienne ou que ce soient les Noirs tunisiens, a toujours existé. Sauf qu’avant, c’était plutôt un sujet tabou. On ne pouvait pas dire qu’il y avait du racisme," a expliqué Maha Abdelahmid. "Le Noir est d’abord un Africain de l’Afrique subsaharienne. Donc, une Noire ou un Noir qui marche dans la rue, pour les Tunisiens, c’est un étranger."

Depuis la chute de Ben Ali, de plus en plus d’associations dont l'Association des Etudiants et Stagiaires Africains en Tunisie (AESAT)  et des membres de la société civile appellent à une meilleure intégration et s’élèvent contre la discrimination des Tunisiens noirs et des ressortissants subsahariens.
Plusieurs appels ont été lancé en ce sens aux autorités et au Président de la République tunisienne  pour que des mesures soient prises.

 

huffpostmaghreb, le 23/01/2014 

 

Découvrir l'Association M'NEMTY,
Découvrir l'Association des Etudiants et Stagiaires Africains en Tunisie (AESAT),
Découvrir l'Association Tunisienne de Soutien aux Minorités (A9aliyet),

 

Lire aussi: Le racisme envers les noirs en Tunisie, une réalité occultée

Lire aussi: Racisme en Tunisie- Le devoir de mémoire

  •          Logo TAT

Terre d’Asile Tunisie
17 rue Khaled Ibn El Oualid
Quartier Mutuelleville
1002, Tunis

Tel : (+216) 71 287 484

contact@maison-migrations.tn