logos

 

Les petits-déjeuners de la Maison du droit et des migrations

À la maison du droit et des migration de Tunis, le 19 mars 2014

 

La protection des réfugiés syriens : un devoir de solidarité des deux côtés de la Méditerranée

 

Le 15 mars 2014 marque le troisième anniversaire du début des troubles en Syrie, conduisant progressivement à un conflit armé interne. Les pourparlers de paix sur la situation en Syrie, organisés à Genève sous l’égide de l’ONU, ont échoué en février 2014, ne laissant aucun espoir d’un terme rapide à la souffrance et la violence.

L’ampleur du conflit est bien connue : à ce jour, 2,5 millions de Syriens, dont la moitié d’enfants, sont actuellement enregistrés comme réfugiés et sont en passe de devenir les réfugiés les plus nombreux au monde. Le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) estime que le nombre de réfugiés syriens s’élèvera à 4 millions dans la région d’ici la fin de l’année 2014. Ces mouvements de population concernent, en premier lieu, les pays du Moyen-Orient : plus de 900 000 réfugiés syriens sont enregistrés au Liban, 600 000 en Turquie et en Jordanie. En comparaison, fin février 2014, seulement 81 000 Syriens avaient recherché une protection au sein de l’Union européenne, de la Norvège ou de la Suisse, représentant ainsi 3 % du nombre total de personnes ayant fui le conflit. Les pays d’Afrique du Nord - Algérie, Maroc, Tunisie, Libye et Égypte - comptent plus de 140 000 réfugiés syriens enregistrés auprès du HCR, dont la très grande majorité se situe en Egypte. Cependant, selon les chiffres des gouvernements de ces pays, plus de 250 000 réfugiés syriens pourraient se trouver en Afrique du Nord. Ces chiffres restent cependant des estimations du fait du caractère majoritairement irrégulier de la présence des réfugiés syriens.

La situation des réfugiés syriens est ainsi devenue une question qui concerne l’ensemble du pourtour méditerranéen et soulève de manière aiguë les obstacles rencontrés par les personnes en quête de protection : les refoulements aux frontières, des conditions d’accueil déplorables, les difficultés d’accès à la procédure d’asile et à une protection internationale constituent le quotidien de ces réfugiés. De même, la crise humanitaire qui touche les Syriens interroge la solidarité internationale avec les pays voisins de la Syrie où l’afflux de réfugiés provoque de fortes tensions.

L’objet de ce petit-déjeuner est d’informer et de sensibiliser sur la situation des réfugiés syriens au Moyen-Orient, en Europe et en Afrique du Nord et d’échanger sur les mesures que peuvent adopter les Etats, en particulier la Tunisie et la France, pour offrir une protection à ces personnes fuyant la guerre et une solidarité avec les pays voisins de la Syrie.

 

Intervenants :

 

  • Nabil BENBEKHI, administrateur de protection à représentation du Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) à Tunis, présentera la situation des réfugiés syriens au Moyen-Orient et en Afrique du Nord et les mesures préconisées par le HCR.
  • Matthieu TARDIS, responsable du secrétariat administratif général de France terre d’asile, présentera l’accueil des réfugiés syriens en Europe et la réponse des Etats européens aux appels à la solidarité avec les pays du Moyen-Orient.
  • Un réfugié syrien présentera son parcours et les difficultés rencontrées en Tunisie (à confirmer)

Format site web

Tunis

Terre d’Asile Tunisie
17 rue Khaled Ibn El Oualid
Quartier Mutuelleville
1002, Tunis 

Tel : (+216) 71 287 484

contact@maison-migrations.tn

Sfax

Maison du Droit et des Migrations de Sfax
Immeuble Emna City - Bloc A - Etage 9 - App n°908
Rue Hedi Nouira
3027 Sfax El Jedida

Tel : (+216) 74 400 417

 

Logo Conseil EuropeLogo confédération suisse